Névralgie cervico-brachiale: Symptômes Diagnostic étiologies Traitement

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?

L'inflammation du nerf facial est appelée névrite en médecine. Le nerf facial, ou, en d'autres termes, le nerf trijumeau, est l'une des paires de nerfs crâniens et a reçu le deuxième nom à cause des branches, qui sont au nombre de trois. Les deux premières branches n'ont que des fibres sensibles, et la troisième à la fois sensible et motrice (fournit des mouvements de mastication).

Son inflammation (névralgie) est souvent diagnostiquée chez les femmes âgées. Il convient de noter que le côté droit du visage souffre généralement de la maladie.

Contenu de l'article

Causes du développement de l'inflammation du nerf facial

Deux groupes de facteurs peuvent provoquer une pathologie: interne et externe.

Les premiers incluent:

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?
  • Compression du nerf au site de sa sortie du crâne. La pression peut être due à une tumeur, à un anévrisme vasculaire (renflement sacculaire), etc.
  • Sclérose en plaques. La pathologie appartient au systémique et se déroule sous une forme chronique. Sa particularité est la défaite des gaines nerveuses;
  • Perturbation de l'apport en nutriments en raison du dépôt de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins. Cette maladie est presque toujours diagnostiquée à un âge avancé.

Les raisons incluses dans le deuxième groupe peuvent être les suivantes:

  • Hypothermie du visage, souvent locale. En conséquence, une inflammation aseptique se développe, c'est-à-dire sans présence d'infection. Vous pouvez trop refroidir même à la maison, assis près de la fenêtre dans un brouillon;
  • Virus du zona. Ce type d'agent pathogène appartient à la famille de l'herpès. Sa caractéristique est la capacité de rester dans un état latent et passif pendant une période suffisamment longue. Il est localisé dans les cellules nerveuses, et lorsqu'il est exposé à des facteurs défavorables (la même hypothermie ou une diminution de la défense immunitaire), il est activé et commence à se multiplier rapidement dans les fibres, ce qui provoque une inflammation;
  • Blessures telles que cranio-cérébral fermé, coups au visage, etc.

Indépendamment de la cause de l'inflammation, la conduction des impulsions le long des fibres motrices du nerf est perturbée et l'impulsion des fibres sensorielles augmente, ce qui entraîne des maux de dents.

Symptômes et traitement des signes d'inflammation du nerf facial

Cette pathologietout d'abord, il se manifeste par une douleur insupportable. Les branches du nerf contiennent un nombre suffisamment important de fibres motrices et sensorielles, de sorte que le syndrome douloureux est le symptôme le plus important de la maladie. De plus, des spasmes des muscles à mâcher sont présents. Ce sont ces symptômes qui sont classiques pour cette affection et très souvent c'est grâce à eux que le médecin suppose la présence d'une inflammation.

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?

Chez la plupart des patients, la douleur est localisée dans l'innervation des branches nerveuses.

Il est de nature paroxystique, très fort, parfois il est comparé au lumbago dit aigu. Habituellement, seule la moitié du visage est affectée, respectivement à droite ou à gauche.

Lors d'une attaque, une personne essaie de ne pas bouger, se fige, ne parle pas, sinon le mal de tête s'intensifie. Parfois, le patient commence à se frotter vigoureusement la joue.

En règle générale, l'attaque dure quelques minutes, ses signes s'affaiblissent progressivement, mais à l'avenir, il y a des sensations de douleur désagréables dans l'oreille, le nez et les yeux du côté affecté.

Les spasmes des muscles à mâcher se manifestent par une forte contraction de ces derniers. Le visage d'une personne biaisé , devient asymétrique, il est presque impossible d'ouvrir la bouche. La douleur est également présente. La durée du spasme, comme dans le premier cas, est de plusieurs minutes.

La particularité des crises, à la fois spasmes et douleurs, est qu'elles surviennent spontanément, sans raison apparente, par exemple en se lavant à l'eau froide ou en parlant, en mangeant. Il a été établi que leur survenue fréquente peut être associée à une hypothermie cutanée locale dans la zone du triangle nasolabial, au stress et au surmenage.

Conséquences de la névrite faciale

L'inflammation provoque non seulement des symptômes désagréables, mais affecte également le fonctionnement d'autres organes et systèmes du corps.

Une seule attaque peut provoquer les conséquences suivantes:

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?
  • douleur douloureuse face à une nature persistante;
  • perturber la sensibilité de la peau dans la zone d'innervation du nerf (paresthésie - engourdissement);
  • conduire à une asymétrie faciale en cas de perturbation des fibres motrices;
  • provoquer une paralysie des muscles masticateurs du côté affecté.

Le système nerveux central peut réagir par l'anxiété, la dépression, la peur panique d'une récidive de la crise. Ces facteurs affectent la qualité de vie, la détériorant considérablement.

Comment reconnaître la névrite

Le fait de l'inflammation peut être établi par la simple présence de symptômes. Cependant, le diagnostic ne s'arrête pas là, car il faut identifier la cause de la maladie et sélectionner, en conséquence, le traitement.

Pour cela, des méthodes de recherche instrumentales et de laboratoire sont utilisées:

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?
  • Ordinateurtomographie noire de la tête. Cette méthode appartient à la radiographie et permet de visualiser la présence de tumeurs comprimant le nerf;
  • Un test sanguin sérologique est effectué pour détecter les anticorps contre le virus de l'herpès;
  • Examen des dents par un dentiste. Cet événement est nécessaire pour exclure ou confirmer l'existence d'une cause. Associé à une lésion infectieuse des dents;
  • Examen aux rayons X des vaisseaux de la tête à l'aide d'agents de contraste. L'activité vous permet de détecter les anévrismes.

Comment la névrite est traitée

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?

Dans ce cas, une thérapie étiotropique est nécessaire. Les mesures médicales visent à éliminer la cause et à arrêter les symptômes de la pathologie. La thérapie étiotropique comprend toute une gamme de mesures.

Si la cause de la névrite est un virus, un traitement antiviral est donc nécessaire, par exemple, des médicaments antiviraux sont prescrits pour traiter l'inflammation du nerf facial, tels que Acyclovir , Gerpevir , Laferon et autres.

En cas de sclérose en plaques, qui devient le plus souvent la cause de la maladie à un âge avancé, il est nécessaire de prendre des remèdes dont l'action vise à restaurer la gaine de myéline des fibres nerveuses.

Pour améliorer l'apport de nutriments aux nerfs, ainsi que pour réduire la quantité de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins, des médicaments tels que Rosuvalostatine , Atoris sont prescrits.

Des options de traitement radicales sont également possibles - une intervention chirurgicale lors de la détection d'une tumeur ou d'un anévrisme vasculaire qui exerce une pression.

Comme le montre ce qui précède, le traitement de l'inflammation du nerf facial est tout à fait possible à domicile, à l'exception de la chirurgie.

En ce qui concerne le soulagement des symptômes, des médicaments appartenant à des groupes pharmacologiques assez différents sont prescrits.

Par exemple, un médecin peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des analgésiques (par exemple Nimesil , Ketanov , Analgin ). Cependant, ils ne sont efficaces que lorsque l'attaque commence.

En association avec des analgésiques, des sédatifs (sédatifs) sont parfois prescrits. Ces derniers potentialisent (augmentent) l'effet du premier. Par exemple, une combinaison d'analgine et de diphenhydramine administrée par voie intraveineuse (en milieu hospitalier) réduit rapidement et efficacement l'intensité d'une crise de douleur, mais peut provoquer de la somnolence.

Pourquoi se produit une inflammation du nerf facial (névrite, névralgie) et comment la traiter?

Pour réduire l'impulsion des fibres sensorielles, des médicaments antiépileptiques sont prescrits (par exemple, Carbamazépim ). Leur inconvénient majeur est l’apparition d’une somnolence assez prononcée.

Les dérivés de la morphine - médicaments opiacés - sont un puissant analgésique.Le besoin de leur utilisation survient lorsque d'autres médicaments sont inefficaces.

Après le traitement, une personne doit essayer de toutes les manières possibles d'exclure la possibilité de rechute, par exemple pour maintenir l'immunité, mener une vie saine, éviter l'hypothermie, éviter le stress et le manque de sommeil.

NÉVRALGIE ET SCIATIQUE - Remède naturel aux huiles essentielles

Post précédent Comment identifier l'appendicite chez un enfant?
Prochain article Causes de l'apparition, du traitement et de la prévention des callosités sur les talons