Conception : Combien de temps faut-il pour être enceinte ?

Quand peut-on planifier une grossesse après une fausse couche?

Une fausse couche spontanée survient avant 22 semaines, lorsque le corps de la mère rejette l'embryon. Pour des périodes allant jusqu'à 12 semaines, il est appelé tôt, et plus tard - tard.

Quand peut-on planifier une grossesse après une fausse couche?

Interruption de grossesse de 23 à 37 semaines - naissance prématurée, et de 37 à 42 - accouchement urgent. Dans ce dernier cas, la situation est considérée comme normale, les bébés naissent généralement absolument viables. Lorsque l’accouchement a lieu après 42 semaines, ce n’est plus très bon pour le bébé et la mère.

Un enfant né avant 22 semaines, en médecine, il s'appelle un fœtus, et si plus tard - un nouveau-né prématuré. Habituellement, ces enfants ne pèsent pas plus d'une livre et mesurent environ 25 cm.

Contenu de l'article

Signes fausse couche

Les saignements utérins sont le signe le plus important d'un danger imminent. Même un écoulement insignifiant devrait être alarmant, car c'est souvent avec un faible écoulement sanguin que commence l'avortement spontané, qui s'accompagne de petites crampes dans le bas de l'abdomen. La décharge peut varier en couleur, allant de l'écarlate au brun foncé, et en quantité, mais elle ne s'arrête pas pendant plusieurs jours.

Des douleurs sont parfois observées. Les symptômes peuvent apparaître et disparaître. Dans l'intervalle où ils sont absents, vous devez contacter un gynécologue. Souvent, une visite immédiate chez le médecin peut sauver le fœtus.

L'état d'une femme peut se détériorer fortement sans raison apparente. Dans de tels cas, des morceaux de tissu peuvent généralement être vus dans la décharge. Ce phénomène indique que l’interruption de grossesse a déjà eu lieu.

Habituellement, le fœtus meurt bien avant d'être excrété du corps, il ne sort donc pas entièrement, mais par parties. S'il sort entier, il ressemble à une bulle ronde grisâtre. Des particules blanches peuvent être observées dans le sang. Dans ce cas, des saignements sont présents pendant plusieurs jours, parfois accompagnés de douleur.

Lorsque l'utérus se dégage des conséquences de l'interruption de grossesse, aucun traitement n'est nécessaire, mais s'il y a des fragments de fœtus ou de placenta, ils doivent être éliminés.

La prochaine menstruation survient généralement un mois et demi après une grossesse interrompue sans succès.

Types de fausses couches

  1. Inévitable / incomplet. Elle se caractérise par des douleurs dans le bas du dos, le bas de l'abdomen. La lumière de l'utérus augmente et des hémorragies sont observées. On l'appelle inévitable dans le cas où la coquille fœtale éclatepoints. Une fausse couche incomplète s'accompagne d'une douleur persistante et d'un écoulement;
  2. Plein. Le fœtus ou l'embryon quitte complètement l'utérus. Le processus se termine par l'arrêt des saignements et l'élimination d'autres sensations désagréables;
  3. Échec. L'embryon ou le fœtus meurt, mais reste dans l'utérus. Ce phénomène est diagnostiqué par examen par un gynécologue tout en écoutant un rythme cardiaque;
  4. Répété. Dans ce cas, la femme a eu au moins 3 fausses couches précoces auparavant. Ce trouble survient dans 1% des familles;
  5. Anembryonie. L'œuf est fécondé, mais le fœtus ne se forme pas. Il est attaché à la paroi de l'utérus et parfois un sac gestationnel avec une vessie vitelline se développe, mais il n'y a pas de fœtus dans la cavité utérine. Des signes de grossesse peuvent survenir;
  6. Chorionadénome - fécondation avec violation des informations génétiques. Au lieu d'un embryon, un morceau de tissu se forme, qui se développe progressivement. L'état douloureux se termine par une interruption de grossesse spontanée ou médicale.

Raisons de la fausse couche

Malheureusement, selon les statistiques, environ 15% de toutes les grossesses se terminent par des fausses couches. Souvent, la femme ne soupçonne même pas qu'elle est enceinte. Les facteurs provoquant ce phénomène désagréable peuvent être pris en compte afin de l’éviter à l’avenir.

Troubles génétiques de l'embryon. En général, ils ne sont pas héréditaires, mais sont le résultat de mutations (uniques), dont les cellules germinales des parents ont souffert sous l'influence de facteurs externes (radiations, virus, risques professionnels, etc.).

Quand peut-on planifier une grossesse après une fausse couche?

Nous pouvons dire que ce sont des manifestations de la sélection naturelle - se débarrasser d'une progéniture faible et non viable. Il est impossible de prévenir, mais il est tout à fait possible de réduire les risques de son apparition. Pour ce faire, les parents doivent se protéger le plus possible des facteurs mutagènes.

Troubles hormonaux. Le plus souvent, ils surviennent en raison d'un manque de la principale hormone de grossesse - la progestérone. Si un problème est détecté à temps, le fœtus peut être sauvé en prenant la substance appropriée.

Un excès d'hormones mâles peut également en être la cause, car elles suppriment la production de progestérone et d'œstrogène. Très souvent, c'est ce déséquilibre qui provoque des fausses couches à répétition. La formation du fœtus et le déroulement de la grossesse dépendent également des hormones surrénales et thyroïdiennes.

Raisons immunologiques. Le principal coupable est le conflit Rh. Par exemple, un embryon a un Rh positif du père, mais un Rh négatif de la mère le rejette. Pour la prévention, des médicaments immunomodulateurs à base de progestérone sont utilisés.

Infections sexuellement transmissibles: syphilis, chlamydia, trichomonase, toxoplasmose, herpès et cytomégalovirus. Les micro-organismes pathogènes infectent le fœtus, les membranes fœtales. Pour éviter ce phénomène, l'infection doit être guérie avant de prendrenon.

Inflammations des organes internes et maladies infectieuses courantes. Toute violation, pathologie, accompagnée d'une augmentation de la température jusqu'à 38 degrés et d'une intoxication du corps, est une menace pour le fœtus.

La grippe, l'hépatite virale, la rubéole sont particulièrement fortes. Même un mal de gorge peut provoquer une fausse couche jusqu'à 10 semaines. Diverses pyélonéphrites, pneumonie, appendicite sont des pathologies potentiellement dangereuses pour le fœtus. Lors de la planification d'une grossesse, vous devez identifier et traiter tous les foyers d'infections chroniques.

Histoire de l'avortement. Après eux, un dysfonctionnement des ovaires et des glandes surrénales se produit souvent. De plus, ces manipulations médicales contribuent au processus inflammatoire. Ils ne sont pas seulement la principale cause d'infertilité, mais aussi de fausses couches.

Médicaments / herbes. Il est recommandé de ne pas prendre du tout de médicaments et d'herbes diverses au cours du premier trimestre. Beaucoup d'entre eux peuvent provoquer une fausse couche ou un développement anormal du fœtus, par exemple, cela concerne les analgésiques narcotiques et les contraceptifs hormonaux. Méfiez-vous du persil, des orties, des bleuets, du millepertuis, de la tanaisie.

Stress. Si une femme a vécu un deuil inattendu, a très peur ou est soumise à un stress mental prolongé, il est peut-être nécessaire de consulter le gynécologue observateur au sujet de la réception sédatifs tels que la valériane.

Mode de vie malsain (consommation constante de caféine, d'alcool, de drogues, de tabagisme, d'une mauvaise alimentation). Vous devez ajuster votre style de vie avant la conception.

Rapports sexuels, chutes, forte activité physique. Ces facteurs, bien que rares, sont également des catalyseurs de fausse couche.

Symptômes de menace de fausse couche

Des douleurs dans le bas-ventre , des crampes, des saignements indiquent la pathologie de la grossesse. Une visite opportune chez un médecin aide souvent à éliminer la menace, mais une femme est généralement admise à l'hôpital jusqu'à la naissance elle-même. Cette condition dans les premières semaines ou mois de grossesse peut indiquer une altération du développement fœtal. Le médecin prescrit une échographie, un test sanguin pour les niveaux d'hormones et un test d'urine.

De plus, un spécialiste peut envoyer des contrôles: glandes thyroïdiennes à l'aide d'un test sanguin spécial, infection, anticorps anti-gonadotrophine chorionique et coagulant du lupus.

Quand peut-on planifier une grossesse après une fausse couche?

Cela dépend des résultats du test si une femme sera traitée à l'hôpital ou à domicile.

Grossesse après une fausse couche

Il faut tout d'abord consulter un médecin. Il est généralement conseillé de ne pas concevoir. Reportez ce moment d'environ six mois, car selon les statistiques, le risque de fausse couche répétée si cette règle n'est pas suivie augmente 1,5 fois.

DoctOp devrait prendre la contraception à ce moment. Vous devez également rechercher la cause de la fausse couche précédente afin de l'éliminer si possible.

Si le médecin vous a prescrit des médicaments, vous devez préciser quand vous pouvez tomber enceinte après une fausse couche et les prendre, s'ils affectent la fonction reproductrice du corps et s'il est possible de concevoir un enfant pendant le traitement .

Comment tomber enceinte, éviter les fausses couches et les césariennes naturellement Dr AKA BOUA Da

Post précédent Choisir judicieusement la lessive pour bébé
Prochain article Pourquoi est-il préférable de dormir la tête à l'est?