Comment soigner le nez bouché durant la grossesse ?

Et si un nez qui coule pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, l'immunité d'une femme est affaiblie, de sorte qu'elle devient facilement victime de diverses maladies du système respiratoire. Par exemple, elle a souvent le nez qui coule. La future maman a peur de se droguer pour se débarrasser des gouttes du nez, tout en risquant de devenir propriétaire d'une sinusite chronique.

Et si un nez qui coule pendant la grossesse?

Elle s'intéresse à la réponse à la question: est-il possible de faire face d'une manière ou d'une autre au nez actuel pendant la grossesse sans nuire au bébé?

Contenu de l'article

Causes de l'écoulement nasal

Ils peuvent être divisés en seulement deux groupes conditionnels: allergiques et non allergiques. La rhinite allergique est provoquée par la pénétration d'allergènes dans le nasopharynx, à laquelle une personne est sensible. Il peut s'agir de particules de poussière, de poils d'animaux, de pollen végétal, etc.

La décharge allergique de liquide nasal ne survient pas soudainement, la maman allergique connaît à l'avance son existence. Habituellement, avant une grossesse planifiée, l'allergologue superviseur suggère d'ajuster le traitement.

La rhinite non allergique est le plus souvent causée par le rhume. Les défenses du corps de la femme enceinte sont affaiblies, elle est sujette à l'hypothermie et aux infections. Les symptômes d'un rhume ou d'un ARVI comprennent également les douleurs articulaires, la fièvre, les maux de gorge, la photophobie et la toux.

Un nez qui coule persistant suggère la présence de polypes, une courbure du septum ou des végétations adénoïdes enflammées. Seul un oto-rhino-laryngologiste pourra clarifier la situation.

Il existe également une maladie spécifique appelée nez qui coule chez les femmes enceintes . La quantité de sang chez une femme augmente de près d'un tiers, provoquant le dessèchement de la membrane muqueuse du nasopharynx. Une fuite du nez apparaît au deuxième trimestre de la grossesse, elle ne sera pas complètement guérie. Le soulagement ne viendra qu'après stabilisation des hormones œstrogènes et progestatives.

Comment traiter l'écoulement nasal causé par le rhume et les virus pendant la grossesse?

La période d'incubation des ARVI dure de 3 à 14 jours. Cela signifie que si votre parent atteint de la grippe vit sous le même toit que vous, vous êtes potentiellement à risque pendant deux semaines. Si votre mari est malade, essayez de limiter vos communications avec lui. Portez une gaze mAsuka de la pharmacie, changez-le toutes les deux à trois heures. Lubrifiez la surface interne des voies nasales avec une pommade oxolinique au moins plusieurs fois par jour.

Étant donné que l'arbidol, l'interféron, la remantadine et d'autres médicaments pour activer l'immunité sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, il sera nécessaire d'activer la protection contre la pénétration à l'aide de méthodes traditionnelles. Par exemple, une teinture alcoolique d'Echinacea purpurea. Buvez-le 3 fois par jour, 20-25 gouttes par 5 cuillères à soupe. l. eau bouillie tiède.

Inspirez avec de l'ail. Coupez quelques clous de girofle en fines tranches et couvrez de 2 tasses d'eau bouillante. Couvrez-vous d'une serviette et respirez la vapeur pendant 5 à 10 minutes. Si vous avez un nébuliseur à compresseur, vous pouvez inhaler avec de l'eau minérale saline ou alcaline.

Si vous tombez malade, rappelez-vous: les médicaments vasoconstricteurs sont contre-indiqués pendant la grossesse. Ceux-ci incluent: naphtyzine, xylométazoline, rhino-stop, sanorin, xylène, xyméline, otrivin. Oui, ils restaurent parfaitement la respiration nasale en réduisant l'œdème muqueux. En même temps, les gouttes resserrent les vaisseaux sanguins du placenta, créant un risque d'hypoxie fœtale.

Après tout, le médicament pénètre non seulement dans le nasopharynx, mais également dans l'œsophage. Une partie de celui-ci est absorbée dans la circulation sanguine et excrétée par les reins. Les médecins ne les prescrivent que pour la rhinite très sévère, mais uniquement à la dose des enfants et pas plus de 2-3 fois par jour.

Comment être traité sans pilule?

Comment traiter un nez qui coule compliqué par des poches chez une femme enceinte?

L'œdème est parfaitement éliminé par d'autres méthodes, à l'exception des médicaments avec des contre-indications graves:

  • Pour faciliter la respiration pendant que vous dormez, placez non pas un, mais deux oreillers sous votre tête. Mangez bien, excluez l'utilisation d'aliments gras, épicés et salés en cas de maladie. Il favorise la rétention d'eau dans les tissus, ce qui augmente l'œdème;
  • Achetez un humidificateur. Il est efficace pour tous les types d'écoulement nasal. Il est conseillé aux patients souffrant d'infections virales respiratoires aiguës d'avoir un climat frais et humide, et non la chaleur sèche qui règne dans les appartements avec chauffage central. En ajoutant quelques gouttes d'huile essentielle de thym ou d'eucalyptus à l'humidificateur, vous désinfecterez également l'air de la pièce. Un nettoyage régulier est indispensable si de jeunes enfants vivent dans la maison. En cas d'œdème sévère, l'association d'une crème hydratante + huile essentielle de menthe est efficace. Au fait, déposez quelques gouttes de teinture de menthe ou de beurre sur un morceau de sucre raffiné - vous obtiendrez un remède pour la lutte express contre le nez actuel;
  • Le moyen le plus simple et le plus inoffensif de faciliter la respiration par le nez consiste à utiliser des pulvérisations d'eau de mer. Une solution physiologique de sel marin est produite sous forme de spray Aqualor, Aquamaris, Brice, Salin, Marimer. La membrane muqueuse est humidifiée, les démangeaisons insupportables disparaissent. Il existe des sprays d'hypertendus et isotoniquesconcentration. Les produits nasaux d'eau de mer sont totalement sûrs à utiliser et sont prescrits même pour les bébés. Les sprays hypertoniques contiennent, en plus du sel, des minéraux, des décoctions de plantes médicinales, des oligo-éléments utiles. Ils sont efficaces au stade initial d'un rhume, lorsqu'un écoulement abondant s'écoule du nez. Au début, du mucus liquide est libéré presque constamment, un rinçage devra être fait souvent. À l'avenir, ils pourront être réduits à 3 ou 4 fois par jour.
Et si un nez qui coule pendant la grossesse?

Y a-t-il un risque d'exacerbation de la sinusite? N'arrêtez pas d'utiliser des gouttes anti-inflammatoires homéopathiques. Les dosages d'ingrédients actifs qu'ils contiennent sont minimes, et même 90% sont constitués d'extraits et d'extraits de plantes.

Avec un écoulement aqueux, Pulsatilla, Aconit, Belladonna, Nux Vomica, Hamomilla sont prescrits. Ils agissent sur la cause du rhume, mais vous devrez les utiliser pendant au moins 2 semaines.

La médecine traditionnelle recommande souvent de traiter un rhume en se réchauffant. Un œuf chaud ou du sel chaud dans un sac en toile est généralement appliqué sur l'arête du nez pendant 5 à 10 minutes en alternance à partir des deux sinus. Pour les femmes enceintes, un tel échauffement est nocif, il provoque des saignements et un vasospasme.

Comment traiter un nez qui coule causé par des infections respiratoires aiguës pendant la grossesse, en suivant les conseils des herboristes? Gouttes maison de jus de betterave ou de carotte. Parfois, le jus d'oignon est recommandé pour le traitement, mais il est dangereux pour les personnes allergiques. Les phytoncides qu'il contient détruisent rapidement les bactéries pathogènes, mais provoquent parfois un bronchospasme.

Une bonne solution et respectueuse des fruits est le jus de fruits frais de Kalanchoe ou de feuilles d'aloès. La pharmacie vend un extrait alcoolisé de ces plantes, mais il est inutile pour la rhinite. Les feuilles doivent être broyées dans un hachoir à viande ou un mélangeur. Pressez la masse obtenue avec de la gaze et enterrez-la dans le nez si nécessaire.

Comment traiter une rhinite allergique et physiologique d'une femme enceinte?

Les femmes enceintes ne peuvent pas guérir une rhinite hormonale, vous ne pouvez que réduire ses manifestations. Non seulement un humidificateur et un nébuliseur avec de l'eau minérale vous aideront ici. Vous pouvez remplacer les gouttes nasales par un mélange 10: 1 d'eau distillée et de teinture de menthe poivrée. Aérez souvent la pièce pour restaurer l'humidité naturelle.

Et si un nez qui coule pendant la grossesse?

La rhinite allergique est causée par une inflammation de la muqueuse nasale causée par une réaction au pollen, aux médicaments ou à la poussière. La femme enceinte doit passer un test sanguin d'immunoglobuline E, qui montre la présence d'allergies dans le corps.

Comment les femmes enceintes peuvent-elles traiter un nez qui coule avec un résultat de test positif? Les antihistaminiques sont généralement prescrits sous forme de comprimés ou de gouttes. Afin de ne pas nuire au bébé, des dosages pour enfants sont utilisés. Pour traiter un nez qui coule à la maison, vous pouvez rincer avec des solutions salines isotoniques et des légumes avecà l'huile de menthe poivrée.

Dans tous les cas, la rhinite chez une femme enceinte n'est pas un motif d'automédication. Ses conséquences peuvent être: de graves violations du système respiratoire, un manque d'oxygène chez le fœtus, une pression artérielle élevée. Toutes ces maladies affectent négativement le développement du bébé.

Comment se soigner pendant la grossesse ? - La Maison des Maternelles #LMDM

Post précédent Comment préparer et boire correctement le thé vert: règles et recommandations
Prochain article L'obstruction des trompes de Fallope comme principale cause d'infertilité