Les infections vaginales, par Dre Emmanuelle Huchet

Trichomonase pendant la grossesse: causes, symptômes et traitements de l'infection

Les femmes de tout âge sont susceptibles de développer des maladies infectieuses génitales, en particulier la vulnérabilité de leur corps augmente pendant la grossesse, lorsque l'immunité est considérablement réduite. La femme enceinte peut développer une trichomonase pendant la grossesse, ce qui constitue un danger pour elle et son bébé.

Trichomonase pendant la grossesse: causes, symptômes et traitements de l'infection

La trichomonase, ou trichomonase, est l'une des infections génitales les plus courantes. L'agent causal de la maladie est le parasite unicellulaire Trichomonas, qui affecte généralement la membrane muqueuse du vagin et de l'urètre.

Chaque année, de nombreuses personnes sont infectées par cette infection génitale, et les femmes enceintes ne font pas exception.

Les principales conditions de vie des Trichomonas sont l'humidité, dans un environnement sec le parasite meurt. Ainsi, les muqueuses des organes génitaux féminins sont un environnement favorable à l'existence et à la reproduction de ce microorganisme pathogène.

Contenu de l'article

Signes maladies

La période d'incubation de la trichomonase peut durer de 2 jours à deux mois. Une femme qui attend un bébé peut ne présenter aucun symptôme de trichomonase pendant la grossesse.

Cependant, plus souvent encore, cette maladie infectieuse se fait sentir par l'apparition de pertes vaginales jaunâtres-verdâtres. Ils peuvent avoir une apparence mousseuse avec une odeur désagréable et piquante.

Aux derniers stades de l'évolution de la maladie, les symptômes suivants peuvent apparaître:

Trichomonase pendant la grossesse: causes, symptômes et traitements de l'infection
  • démangeaisons et brûlures dans la région génitale;
  • tiraillement dans le bas de l'abdomen;
  • sensations douloureuses en urinant;
  • fièvre dans le bas de l'abdomen;
  • inconfort et saignement pendant les rapports sexuels;
  • faiblesse générale et fatigue accrue.

Trichomonas provoque le développement de nombreuses maladies, qui aident parfois les spécialistes à diagnostiquer. Dans le contexte du développement d'une infection, une femme enceinte peut souffrir de maladies concomitantes telles que l'urétrite, la cystite, la cervicite, la proctite.

Souvent, les gynécologues découvrent une érosion cervicale chez la femme enceinte, qui n'existait pas avant la grossesse. C'est l'une des complications les plus courantes de la trichomonase dans le corps d'une femme.

Trichomonase pendant la grossesse: causes, symptômes et traitements de l'infection

L'infection a un effet important sur le système reproducteur d'une femme. Lorsqu'ils sont infectés par Trichomonas avant même la grossesse, les parasites peuvent provoquer l'infertilité féminine. Les femmes enceintes ont plusla maladie est plus fréquente que chez les femmes non enceintes, en raison d'une immunité affaiblie.

La trichomonase est souvent asymptomatique, et ce n'est qu'après être tombée enceinte que la femme enceinte apprend l'évolution de ce processus pathologique dans son corps.

Quel est le danger d'une maladie pendant la grossesse

La trichomonase est une infection dangereuse pour les femmes enceintes, car elle provoque de nombreux troubles du corps, parmi lesquels surviennent le plus souvent:

  • excroissances candidales;
  • bartholinite;
  • menace de naissance prématurée;
  • avortement spontané;
  • écoulement prématuré de liquide amniotique.

Les naissances prématurées et les fausses couches sont causées par une inflammation des membranes.

Si une femme enceinte est parasitée par Trichomonas dans le corps, le risque d'infection de l'enfant augmente lors de son passage dans le canal génital. Si une infection est détectée dans le corps d'un enfant, le traitement doit être commencé le plus tôt possible, puis le traitement donne dans la plupart des cas des résultats positifs.

Diagnostic de la trichomonase

Trichomonase pendant la grossesse: causes, symptômes et traitements de l'infection

Que les symptômes de la trichomonase apparaissent ou non, toutes les femmes enceintes sont testées pour déterminer le parasite dans le corps. L'analyse est effectuée pour la première fois lors d'une visite chez un obstétricien-gynécologue, lorsqu'une femme s'inscrit pour une grossesse, ainsi que pour une période de 30 semaines.

Cependant, les experts ne sont pas sûrs que le traitement de la trichomonase pendant la grossesse réduise le risque de complications. Selon de nombreux gynécologues, la thérapie elle-même peut nuire à l'enfant. Pour cette raison, le traitement de l'infection pendant la grossesse est effectué uniquement avec une manifestation grave de symptômes, lorsqu'il existe une grande menace pour la vie de l'enfant.

Lors de la première visite au cabinet du gynécologue, lorsqu'une femme s'inscrit pour une grossesse, un spécialiste effectue un frottis pour un examen bactérioscopique. Pour l'analyse de la trichomonase, un écoulement du fornix postérieur du vagin est prélevé. Cette méthode de diagnostic permet d'établir le nombre de microbes et le degré de développement du processus inflammatoire.

La méthode de culture est utilisée pour confirmer le diagnostic. Il s'agit de placer un biomatériau prélevé sur le vagin dans un milieu nutritif favorable à la reproduction de ces parasites.

Au cours de l'étude, les spécialistes sont en mesure de déterminer la sensibilité de Trichomonas à certains antibiotiques, ils prescrivent donc un traitement efficace pour une maladie infectieuse.

La méthode moderne la plus précise pour diagnostiquer la trichomonase est la réaction en chaîne des polymères. Au cours de l'étude, il est possible de déterminer s'il y a de l'ADN de Trichomonas dans le vagin.

L'analyse est effectuée très rapidement, après 1 jour les résultats seront déjà connus, et leur fiabilité est de 95%.

Comment se déroule le traitement

La trichomonase est une infection bactérienne, donc le groupe principalLes antibiotiques sont les médicaments utilisés pour traiter la maladie.

Afin de détruire les microorganismes pathogènes, les patients se voient prescrire des agents antibactériens qui sont des dérivés de l'imidazole:

  • métronidazole;
  • ornidazole;
  • tinidazole;
  • naxojin;
  • atrican.

Ces médicaments antibactériens sont contre-indiqués avant 12 semaines de grossesse en raison de leur fort effet négatif sur le fœtus.

Jusqu'à 12 semaines, le traitement est effectué avec des suppositoires vaginaux locaux - Clotrimazole, Ginesol, Betadine. Le partenaire sexuel d'une femme doit également suivre un traitement, qu'il présente ou non des signes de trichomonase.

Une fois qu'une infection sexuellement transmissible est complètement guérie, la fonction reproductrice du corps de la femme est entièrement restaurée et elle peut à nouveau se préparer à devenir mère.

Après la trichomonase, la grossesse se déroule de la même manière que chez les femmes en parfaite santé. Pour éviter les conséquences dangereuses de la maladie, vous devez subir un examen complet du corps même au stade de la planification de la conception.

Les infections génitales chez la femme

Post précédent Kyste médian du cou chez un enfant
Prochain article L'écriture manuscrite est-elle importante aujourd'hui?