DÉMARRER SANS CALER ! Permis 2020

Apprendre à conduire correctement

Quoi que l'on puisse dire, mais beaucoup dépend d'une bagatelle comme celle de prendre le volant. Votre connaissance de la conduite correcte affecte non seulement votre santé, mais aussi la rapidité avec laquelle vous réagissez à ce qui se passe sur la route.

Apprendre à conduire correctement

Les médecins disent que la position assise est l'une des positions les plus défavorables de notre corps. Lorsque nous nous asseyons, la circulation sanguine naturelle est altérée. les muscles du dos sont en tension constante.

Contenu de l'article

À quoi devez-vous faire attention en premier?

Assurez-vous que votre dos a un contact maximal et confortable avec le dossier du siège auto.

De nombreux débutants ont, comme on dit, un problème. Concentration maximale sur le volant. Le conducteur novice s'assoit littéralement sur le bord même du siège et saisit en même temps le volant fermement dans ses mains. Des mains excessivement tendues annulent la possibilité d'effectuer des manœuvres libres.

L'explication physiologique de ce comportement est que lorsque le corps subit un stress émotionnel accru, son instinct lui dit de se se recroqueviller . Les conducteurs confiants, au contraire, essaient de s'asseoir autant que possible sur le siège, en posant non seulement leurs mains sur le volant, mais aussi leurs pieds sur le sol.

Cela leur donne une sensation complète de contact avec la machine et leur permet de maximiser le contrôle sur les commandes du véhicule.

Réglage de la chaise

Tout d'abord, après vous être assis au volant, vérifiez si vous êtes à l'aise dans cette position. Sinon, ajustez la chaise qui vous convient.

  • Penchez-vous complètement en arrière dans la chaise avec votre jambe gauche complètement appuyant sur la poignée. Dans cette position, ajustez le siège de sorte que votre jambe gauche soit légèrement pliée au genou;
  • Ensuite, étirez vos bras devant vous, attrapez le volant à son point le plus haut et ajustez le dossier de la chaise de sorte que les omoplates et le bas du dos s'adaptent le plus confortablement possible au dos. Après tout, c'est l'arrière qui a la charge principale pendant la conduite;
  • Si votre voiture dispose d'une fonction vous permettant de régler l'inclinaison du siège,asseyez-vous un peu plus haut devant le siège;
  • Ne négligez pas les accoudoirs. Ils ont été inventés à cet effet, afin de soulager les tensions inutiles des coudes et de la main, ce qui à son tour sert à empêcher la circulation sanguine;
  • Un appui-tête est une autre affaire. Il vise principalement à protéger votre cou des fractures en cas de coup dans le dos. Sa hauteur ne doit pas être supérieure au niveau de votre nuque et doit être bien ajustée contre elle.

Où mettre vos mains

Le volant ne doit pas supporter le poids de votre corps, uniquement vos mains. Les mains doivent être situées en haut du volant et ne le tenir que, éviter une position où vous devez croiser les bras en tournant, ou vice versa, effectuer des mouvements d'interception.

Votre habitude de conduite est très importante, elle devrait ressembler à ceci correctement:

  • les pouces doivent être à l'intérieur du volant;
  • les efforts principaux doivent être concentrés sur les petits doigts et les annulaires de vos mains, tandis que les autres doigts sont détendus et prêts à rejoindre le jeu à tout moment, si une situation inattendue sur la route l'exige.
Apprendre à conduire correctement

En d'autres termes, si vos mains sont en tension constante, vous vous fatiguerez rapidement.

Une condition préalable à une conduite sûre est de se fixer avec une ceinture de sécurité. Malheureusement, un très grand nombre de pilotes négligent ouvertement cet outil, mais en vain.

Les airbags aideront vraiment à atténuer les dommages causés à votre corps en cas d'accident, mais uniquement si le corps est dans une position fixe. Lorsqu'ils fonctionnent de manière inattendue et brusque, et que le corps n'est pas fixé avec des sangles, l'effet sera complètement opposé.

comment prendre en compte les caractéristiques du physique

Nous avons tous des caractéristiques différentes de la figurine et, bien sûr, la position derrière le volant dépend en grande partie de la structure du corps de la femme automobile. Il est impossible de prendre en compte toutes les nuances, regardons les principales.

Jambes longues: prenez une position plus droite. Tout d'abord, vos mains doivent être votre point de référence.

Bras longs: tirez le dos plus en arrière, en adoptant une position presque horizontale. N'oubliez pas que cela mettra plus de pression sur votre cou.

Petite taille de pied: placez un morceau de planche ou un petit support sous le tapis. L'essentiel est que vous obteniez l'effet souhaité par ces actions, à savoir que les talons doivent être fermement appuyés sur le sol. Vos talons sont votre soutien!

Bras courts: soulevez le dos le plus facilement possible pour vous avancer, prenez une position plus verticale.

Mains faibles: essayez d'utiliser un guidon de plus grand diamètre ou augmentez votre adhérence. Votre tâche principale est de donner au corps une position stable.

Rouler avec des personnages

N'oubliez pas que tout le poids du corps doit être réparti sur le coussin d'assise et le dossier. Vérifiez si le bontu t'assois. Si vous pouvez facilement soulever vos jambes du sol et vos mains du volant en même temps, votre siège est confortable.

Lorsque vous conduisez en ville, les bras doivent être légèrement pliés au niveau des coudes. Vous avez la possibilité d'étendre complètement un bras et de le placer sur le guidon juste à la place du pli, cela donnera l'occasion de donner un peu de repos musculaire.

Si la route est inégale, glissante, couverte de boue et de sable, les coudes doivent être légèrement relevés et sur les côtés, dans cette position les muscles du dos sont inclus dans le travail. Les experts disent que dans cette position, il est plus facile de contrôler la voiture, en particulier la traction avant.

Retirez votre pied gauche de la pédale d'embrayage après avoir changé de vitesse. Encore une fois, si la jambe est en surplomb, plus de vingt muscles perdent!

Gardez vos mains sur le volant à tout moment, sauf lorsque vous devez changer de vitesse.

Suivez les instructions de votre médecin

Lisez attentivement le résumé du médicament, avant de l'utiliser, s'il y a des avertissements selon lesquels vous ne devez pas prendre le volant après avoir pris le médicament.

Cela inclut les médicaments du groupe suivant:

  • antipsychotiques;
  • antidépresseurs;
  • tranquillisants;
  • somnifères;
  • sédatifs;
  • préparations de lithium.

Toutes ces drogues sont psychotropes et affectent la psyché et la vitesse de réaction.

Les benzodiazépines et les barbituriques sont des hypnotiques. Les médicaments prescrits pour la tension artérielle peuvent également provoquer une réaction similaire. La somnolence est attribuée à certains médicaments contre les allergies.

Maladies et leur prévention

Un ajustement inadéquat systématique pendant la conduite vous promet de nombreux problèmes de santé, notamment:

  • Ostéochondrose et radiculite. Prévention: arrêtez-vous au moins toutes les heures et faites des mouvements circulaires avec le bas du dos et les squats, rétablissez la circulation sanguine.
  • Hémorroïdes. Prévention: mangez des aliments riches en fibres, comme les légumes, les graines, les fruits, les légumineuses.
  • Maladie cardiovasculaire: un stress constant pendant la conduite exerce un stress sur notre système nerveux, presque aucune activité physique entraîne une atrophie du muscle cardiaque.

Il n'est pas toujours possible de sortir et de s'échauffer un peu. Beaucoup ont leur propre record de temps de conduite. Pour de telles situations, de nombreux tapis à roulettes ont été inventés, qui ont un effet de massage sur tous les groupes musculaires les plus problématiques.

En équipant votre siège conducteur de tels matelas orthopédiques, vous recevrez:

  • Amélioration de la circulation sanguine dans les organes pelviens;
  • Prévention de la circulation sanguine, de l'ostéochondrose, de la radiculite;
  • Prise en charge de la posture;
  • Réduisez la fatigue au volant.

En conclusion, je voudrais ajoutert: la sécurité routière, c'est avant tout la mise en œuvre intégrale du code de la route par tous les acteurs de la circulation, de l'automobiliste au vieux piéton. Respectez-vous les uns les autres, prenez soin de votre santé et - ni un ongle, ni une tige!

Comment bien conduire ?

Post précédent Pourquoi des vers blancs apparaissent-ils dans les excréments?
Prochain article Thés diurétiques: caractéristiques et règles d'utilisation