Insuffisance respiratoire : Quand faut-il s'inquiéter ?

Manque d'air: causes de difficultés respiratoires

L'essoufflement en médecine est appelé essoufflement. Cette condition est caractérisée par des problèmes d'inhalation et d'expiration, est pathologique et devient immédiatement perceptible. Dans presque tous les cas, lorsqu'il n'y a pas assez d'air, il y a hypoxie (diminution de la concentration d'oxygène dans les tissus) ou hypoxémie (baisse du taux d'oxygène dans le sang).

Contenu de l'article

Causes de l'essoufflement lors de la respiration

Manque d'air: causes de difficultés respiratoires

Un essoufflement peut survenir avec une faiblesse cardiaque, ce qui provoque une congestion des poumons, ainsi que des tissus, ce qui rend les échanges gazeux difficiles. Les raisons peuvent résider dans une insuffisance respiratoire (pulmonaire): les échanges gazeux sont affaiblis en raison d'une diminution de la fonction pulmonaire, par exemple avec une inflammation, une sclérose de leurs tissus, des lésions tumorales, un collapsus d'organe, un spasme bronchique, etc.

La concentration d'oxygène dans le sang peut diminuer en raison d'un empoisonnement, d'une anémie, d'une pathologie du système hématopoïétique.

De nombreuses maladies et troubles fonctionnels entraînent des difficultés respiratoires.

Énumérons les principaux:

Manque d'air: causes de difficultés respiratoires
  • Détérioration ou mauvaise forme physique. L'essoufflement dans ce cas se produit avec une augmentation de l'activité physique et est une réaction normale à ceux-ci. Le cœur pompe le sang plus activement, les muscles ont besoin de plus d'oxygène et d'énergie. En conséquence, il peut y avoir une pénurie d'air, une respiration accrue pour combler le déficit en oxygène dans le corps. Une telle condition ne constitue pas une menace pour la santé, mais elle indique que vous devez vous entraîner avec endurance;
  • Insuffisance cardiaque congestive (ICC). Dans ce cas, il n'y a pas assez d'air et un essoufflement est observé lors de la respiration à la suite d'une violation chronique de l'apport sanguin aux tissus. Un symptôme caractéristique du NNS est une position assise forcée. Les manifestations du SMN se produisent souvent en décubitus dorsal, surtout la nuit, et un changement de posture améliore la condition;
  • Asthme cardiaque. J'ai le souffle coupé, un manque d'air catastrophique - cette phrase caractérise cette pathologie. Le danger de la maladie est que ces symptômes peuvent se transformer en suffocation. Dans le même temps, les signes persistent quelle que soit la position du corps, accompagnés d'un enrouement de la respiration, d'une pâleur de la peau et de la toux. Une condition similaire - une attaque - est une raison d'appeler une ambulance;
  • Cardiopathie ischémique (CHD)... La principale manifestation de la cardiopathie ischémique est l'angine de poitrine, caractérisée par des crises périodiques (inconfort, douleur et oppression dans la poitrine, manque d'air). De telles crises, en particulier dans l'infarctus du myocarde, peuvent entraîner une insuffisance cardiaque classique, une faiblesse cardiaque et de l'asthme. Si cela se produit, dans ce cas, comme dans le cas précédent, une assistance médicale d'urgence est nécessaire;
  • Embolie pulmonaire. Des caillots sanguins anormaux (thrombus) se forment généralement dans les veines profondes des membres inférieurs. Ils peuvent se rompre et voyager dans la circulation sanguine et bloquer la lumière de l'artère pulmonaire. Cette pathologie se caractérise par un visage bleu, une toux douloureuse et une douleur lancinante dans la poitrine. Les symptômes énumérés nécessitent une hospitalisation immédiate.

Causes d'essoufflement cachées dans les maladies pulmonaires: asthme bronchique, pneumothorax spontané, ingestion d'un corps étranger dans les voies respiratoires.

L'asthme bronchique est caractérisé par une évolution paroxystique. Lors d'une crise, il y a des difficultés d'expiration, un spasme des bronchioles et des bronches se produit. Habituellement, le stress, le contact avec des allergènes, ainsi que les fortes fluctuations des paramètres environnementaux deviennent des provocateurs.

Le pneumothorax est une entrée anormale d'air dans la cavité pleurale, qui est la membrane des poumons. Avec le pneumothorax spontané, le poumon commence à se rétrécir, ce qui entraîne une diminution de sa fonction. La pathologie s'accompagne de pâleur, de douleurs thoraciques, d'essoufflement.

L'ingestion d'un corps étranger survient le plus souvent pendant ou après un repas. Cela peut être mis en évidence non seulement par une gêne respiratoire, mais aussi par un léger étouffement.

Des difficultés respiratoires peuvent accompagner d'autres maladies ou conditions pathologiques:

Manque d'air: causes de difficultés respiratoires
  • Anémie. Le fer est inclus dans la molécule de protéine d'hémoglobine, qui est responsable de l'apport d'oxygène dans tout le corps. La carence en fer conduit à une anémie, qui dans les cas graves conduit à une hypoxie - privation d'oxygène des tissus. La maladie s'accompagne d'essoufflement, d'une sensation aiguë de manque d'air au moindre effort physique;
  • Crise de sympatho-adrénaline ou attaque de panique. Avec une forte excitation émotionnelle (peur, anxiété, etc.), l'adrénaline est libérée dans le sang. Cette hormone augmente le taux métabolique, par conséquent, les tissus nécessitent plus d'oxygène. Pour cette raison, une personne souffre d'essoufflement pendant la panique ou le stress. Des difficultés respiratoires peuvent survenir avec le syndrome hystérique;
  • Obésité. Le principal danger de cette condition pathologique est l'accumulation de graisse sur les organes internes. Des charges supplémentaires ne permettent pas au corps de fonctionner normalement. Cela vaut également pour les poumons avec un cœur;
  • S'il est difficile de respirer, qu'il n'y a pas assez d'air à l'inhalation et que des douleurs surviennent, une névrite intercostale peut être suspectée;
  • Les blessures à la poitrine peuvent également causer de l'inconfort. À ceuxcomprend à la fois les ecchymoses des tissus mous et les fractures des côtes. Dans un tel état, il est impossible de respirer pleinement, car l'inhalation et l'expiration provoquent un syndrome douloureux;
  • Un essoufflement associé à une toux, des éternuements, des douleurs ou une boule dans la gorge peut être un signe de pneumonie, de bronchite grave ou d'allergies.

Manque d'air et respiration difficile pendant la grossesse

Pendant la grossesse, des problèmes surviennent généralement lors d'un effort physique (monter les escaliers, effectuer certains travaux, se pencher, etc.), moins souvent au repos. Il est impératif de consulter un médecin, surtout dans ce dernier cas. Une sensation de manque d'air au repos peut indiquer un faible taux d'hémoglobine. Il convient de noter que l'anémie se développe souvent chez les femmes enceintes.

Manque d'air: causes de difficultés respiratoires

Il est également nécessaire de consulter un médecin pour les femmes qui ont des antécédents de maladies cardiovasculaires, ainsi qu'en présence d'autres symptômes alarmants (vertiges, évanouissements). Souvent, l'inconfort se produit avec le stress, la névrose. Et dans le contexte d'une carence en nutriments (vitamines, minéraux, etc.), une tachycardie peut survenir.

Pendant la grossesse, de tels problèmes sont généralement observés au cours des dernières semaines.

Dans ce cas, ils ne présentent pas de danger, car ils sont un état physiologique: l'utérus qui grandit avec le fœtus appuie sur tous les organes adjacents, y compris les poumons. Ces derniers sont légèrement comprimés et ne peuvent pas se dilater complètement lors de l'inhalation.

Cette condition, en l'absence de pathologies, ne nécessite pas de mesures spécifiques, elle passera d'elle-même lorsque le bébé s'enfoncera plus près du canal génital.

Que faire si soudainement il devient difficile de respirer et qu'il n'y a pas assez d'air

Si le problème est causé par l'activité physique, vous devez vous reposer. Un système respiratoire non entraîné ne peut pas faire face à des charges importantes et enrichir complètement le corps en oxygène, vous devez donc faire une courte pause.

Cela devient difficile pour le système respiratoire dans les zones de haute montagne, ainsi que dans les pièces mal ventilées ou dans lesquelles il y a de nombreux allergènes potentiels.

Il est recommandé dans tous les cas de consulter un médecin et de subir une étude diagnostique approfondie. Tout d'abord, un cardiogramme du cœur au repos et une activité physique sont nécessaires. Vous devez également déterminer le volume des poumons et leur degré de fonctionnement. Vous devrez faire une prise de sang avec une étude approfondie des éléments responsables du transport de l'oxygène dans tout le corps.

En fonction des résultats des études répertoriées, le médecin peut prescrire des procédures de diagnostic supplémentaires et référer à d'autres spécialistes à profil étroit. Par exemple, des difficultés respiratoires peuvent survenir avec des maladies du tractus gastro-intestinal, vous aurez donc besoin d'une consultation avec un gastro-entérologue, d'une endoscopie et d'une échographie.

Étouffementà l'intérieur - que faire?!

Il n'est pas recommandé de rester longtemps dans des pièces avec un microclimat médiocre. À la maison et au bureau, il est recommandé de ventiler régulièrement et de faire un nettoyage humide, d'installer des nettoyants et, si nécessaire, des humidificateurs.

N'oubliez pas non plus le mode de vie correct, la nécessité d'une activité physique modérée, le renforcement du système immunitaire.

Difficultés à respirer : Quelles sont les causes ? - Europe 1

Post précédent Comment choisir la bonne coupe de cheveux
Prochain article Inhalation de soude pour les enfants: quand sont-ils utilisés, comment se déroule la procédure?