8 signes d'un déséquilibre HORMONAL

Hyperandrogénie chez la femme: causes, symptômes, traitement

Hyperandrogénie - augmentation de la quantité d'hormones sexuelles mâles chez les femmes au-dessus du niveau normal. Ce trouble endocrinien est diagnostiqué chez 5% des femmes. Cela se produit soit par une production accrue d'hormones mâles, soit par une sensibilité excessive des tissus et organes à ceux-ci.

Dans le corps de chaque femme, des hormones sexuelles mâles sont produites - des androgènes. Ils sont produits par les ovaires - les glandes sexuelles féminines et les glandes surrénales - les organes endocriniens situés au-dessus des reins. L'hyperandrogénie est diagnostiquée avec une production excessive d'androgènes par ces deux glandes.

Contenu de l'article

Symptômes du développement de l’hyperandrogénie chez la femme

Hyperandrogénie chez la femme: causes, symptômes, traitement

Un niveau élevé d'androgènes conduit souvent à la formation de petits kystes et à la formation d'une capsule aussi dense autour de l'ovaire. En outre, la violation conduit à une anovulation, ce qui conduit à l'infertilité.

Si une grossesse survient, la probabilité d’interruption prématurée est très élevée au stade initial. Le risque de fausse couche diminue au cours du deuxième trimestre.

Une fausse couche est causée par une grande quantité d'hormones sexuelles mâles et de faibles progestérone - hormones de grossesse. Le manque de progestérone est également un symptôme d'hyperandrogénie.

Les anomalies du travail des ovaires se reflètent dans la régularité du cycle menstruel. Si normalement la première menstruation survient à 12-13 ans, alors avec hyperandrogénie congénitale plusieurs années plus tard. Cependant, ils sont irréguliers, peuvent persister, alterner avec un écoulement prolongé.

Les femmes avec un tel diagnostic risquent de développer des complications pendant l'accouchement, par exemple, le plus souvent, elles ont du liquide amniotique hors du temps et ont une faible activité de travail. Par conséquent, une femme avec un tel diagnostic, même avec une conception réussie, devrait être sous la surveillance étroite de médecins. Dans ce cas, il est nécessaire de surveiller la température basale et un certain nombre d'autres afin d'identifier en temps opportun une complication pendant la grossesse.

Les symptômes de déviation incluent l'hirsutisme - augmentation de la croissance des poils sur le corps, principalement sur les bras et les jambes. Lorsque la cause de la maladie est une violation de l'hypophyse, l'obésité est également présente. Les défauts de la peau, par exemple l'acné, communément appelé acné, sont un signe d'écart.

La maladie s'accompagne d'une augmentation de la sensibilité des tissus à l'insuline. Dans le même temps, son niveau dans le sang augmente constamment, ce qui dans sonfile d'attente augmente le risque de développer un diabète.

Pourquoi le syndrome d'hyperandrogénie survient-il chez la femme

Le plus souvent, la déviation survient à la suite du syndrome dit androgénital. Comme vous le savez, les glandes surrénales produisent non seulement des androgènes, mais également un certain nombre d'autres substances tout aussi importantes, y compris les glucocorticoïdes. Une grande quantité d'androgènes sous l'action d'une enzyme spéciale dans les ovaires est convertie en glucocorticoïdes.

La production de ces enzymes est déterminée au niveau génétique. Lorsqu'une femme naît avec une pathologie de cette enzyme, les androgènes produits dans son corps ne peuvent pas se transformer en glucocorticoïdes et s'accumuler tout le temps, ce qui a un effet négatif sur la santé.

Une tumeur de la glande surrénale peut affecter les niveaux hormonaux. Plus les cellules produisent des androgènes, plus le nombre de ces derniers est élevé. Ceci s'applique également aux néoplasmes des ovaires.

Une augmentation de la quantité d'hormones mâles peut être due à la pathologie d'autres organes du système endocrinien, par exemple la glande pituitaire, qui régule le travail des glandes endocrines restantes.

L'hyperandrogénie peut également survenir avec une sensibilité accrue à la testostérone. Fondamentalement, les symptômes de cette forme de maladie sont l'hirsutisme et l'acné. Cependant, dans ce cas, l'augmentation des androgènes dans le sang n'est pas observée, le fond hormonal n'échoue pas.

Comment l'hyperandrogénie est-elle diagnostiquée chez la femme?

La première chose à laquelle le médecin prête attention est le moment de l'apparition des symptômes de la maladie. Il convient de noter qu'ils peuvent se développer progressivement, dès le début de la puberté, ou soudainement, déjà en âge de procréer. Ce moment vous permet de confirmer ou de nier la connexion de la violation avec une tumeur des glandes surrénales ou des ovaires.

Hyperandrogénie chez la femme: causes, symptômes, traitement

Différents tests sont utilisés pour le diagnostic:

  • Les analyses d'urine et de sang permettent de déterminer le niveau d'androgènes, leurs produits de dégradation et un certain nombre d'autres substances;
  • Échographie génitale;
  • Tomographie et échographie des glandes surrénales.

Si nécessaire, utilisez d'autres méthodes de diagnostic.

Traitement du syndrome hyperandrogénique chez la femme

Les méthodes de restauration des niveaux hormonaux dépendent principalement de la forme de la maladie. Par exemple, si l'augmentation de la production d'androgènes est due au tissu tumoral des glandes surrénales ou des ovaires, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

Lorsque la cause de l'échec n'est pas une tumeur, mais un dysfonctionnement de l'hypothalamus / de l'hypophyse, le traitement dépend de deux facteurs: la cause du rejet et les objectifs du médecin / patient. Par exemple, les efforts peuvent viser à éliminer les manifestations externes de la maladie (hirsutisme, acné) ou à restaurer la fonction reproductrice dans l'infertilité.

Si la cause de la maladie est cachée dans la perturbation de la glande pituitaire avec l'hypothalamus, il y a une obésité importante. Dans cette situation, la normalisation du poids devient l'un des principaux objectifs.traitement.

À ces fins, ils recourent à des régimes (abaissant la teneur en calories des aliments) et au sport (augmentation de l'activité physique), à ​​l'utilisation de sédatifs (rudotel, péritol, diphénine). Le médecin peut recommander un cours d'acupuncture.

Si une femme ne prévoit pas de grossesse dans un proche avenir, alors l'hyperandrogénie, ou plutôt ses symptômes, est éliminée à l'aide de contraceptifs oraux à action antiandrogénique.

L'hypoandrogénie surrénalienne suggère de prendre de la dexaméthasone pendant la préparation à la grossesse. Chez la plupart des femmes, après le traitement, le cycle menstruel se normalise, l'ovulation se produit régulièrement et une grossesse tant attendue survient.

Le cerveau réagit brusquement aux perturbations hormonales. En conséquence, divers systèmes du corps échouent. Mais après l'introduction de l'hormone manquante de l'extérieur, les écarts sont éliminés. L'hyperandrogénie pendant la grossesse nécessite l'utilisation de médicaments de cette série au stade de la préparation et de la planification.

En cas d'infertilité due à cet écart, des médicaments sont prescrits qui stimulent la libération d'un ovule ou d'un ovaire. Par exemple, Clostilbegid et Clomiphene sont le plus souvent prescrits.

Lorsque les médicaments pour stimuler l'ovulation sont inefficaces, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

La médecine moderne, au lieu d'opérations extensives, a recours à la laparoscopie: une petite incision est pratiquée dans la paroi abdominale à travers laquelle des instruments chirurgicaux spéciaux sont insérés, y compris une microcaméra, vous permettant de voir le processus opératoire.

À l'aide d'un équipement aussi innovant, des incisions sont pratiquées sur les ovaires, recouvertes de capsules denses, à travers lesquelles l'œuf sera ensuite libéré. ​​

Au stade de la planification de la grossesse, ainsi qu'aux premiers stades de la grossesse, un certain nombre de médicaments fortifiants sont prescrits. Le plus souvent, il s'agit d'acide folique et d'autres suppléments vitaminiques et minéraux.

L'hyperandrogénie est une maladie grave qui nécessite un examen attentif. Si des symptômes alarmants apparaissent, vous devriez consulter un spécialiste. Cela pourrait être un gynécologue ou un endocrinologue. La détection en temps opportun de la pathologie et la prise de mesures vous permettront de préserver la fonction de reproduction ou de la restaurer dans le traitement de l'infertilité féminine et masculine.

SOPK : Comment j'ai GUÉRI 🔹GOLDEN WENDY

Post précédent Les plus délicieuses recettes de poitrine fumée
Prochain article Comment enlever les cicatrices du visage avec une pommade?