Né avec une malformation cardiaque... - La Maison des maternelles #LMDM

Maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Les cardiopathies congénitales chez les nouveau-nés ou CHD sont des anomalies anatomiques observées dans l'organe le plus important du corps, les connexions vasculaires, l'appareil valvulaire et d'autres parties. Aujourd'hui, il existe de nombreux types de malformations cardiaques qui se développent même dans l'utérus de la mère.

Contenu de l'article

Qu'est-ce qui déclenche l'apparition de la maladie

Maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Les causes des malformations cardiaques néonatales incluent:

  • La mère de l'enfant a déjà eu des avortements, des fausses couches, la naissance d'un bébé mort ou un accouchement avant la date prévue, en général, la grossesse est associée à de fortes expériences négatives pour elle;
  • Les causes de la maladie coronarienne peuvent être cachées dans les infections qui sont entrées dans le corps d'une femme enceinte au tout début de la gestation, lorsque la formation et la formation des vaisseaux sanguins et du cœur du bébé se produisent;
  • Si une femme enceinte a des problèmes de santé, surmonter ce qui nécessite de prendre des médicaments sérieux;
  • Étant donné que les pathologies cardiaques congénitales sont de nature héréditaire, le risque de survenue chez chaque enfant suivant augmente dans le cas où l'un de ses parents par le sang aurait déjà un problème similaire.

Comme le montre la pratique médicale, les maladies cardiaques chez les nouveau-nés surviennent généralement à 3-8 semaines de leur existence prénatale, lorsque les connexions cardiaques et vasculaires qui la servent commencent à se former dans l'embryon.

Si une future femme en travail a souffert d'une maladie virale au cours du premier trimestre de la gestation, le risque d'avoir un héritier avec CHD augmente plusieurs fois. Les plus insidieux à cet égard sont les virus de l'herpès et de la rubéole, bien que la prise d'hormones, d'analgésiques et d'autres médicaments lourds puisse avoir un effet négatif.

Comment identifier une maladie?

Habituellement, les premiers signes de pathologie sont déjà reconnus à la maternité, bien qu'avec une pathologie maculée, le bébé puisse même être renvoyé à la maison.

C'est là que les parents vigilants peuvent eux-mêmes remarquer les signes suivants de cardiopathie congénitale chez les nouveau-nés:

  • Le bébé a du mal à téter;
  • Crache souvent;
  • L'enfant a une augmentation de la fréquence avec laquelle le muscle cardiaque se contracte jusqu'à 150 battementspar minute;
  • Le bleu, mieux connu sous le nom de cyanose, apparaît sur le triangle nasolabial, les bras et les jambes;
  • Les symptômes de maladie cardiaque, généralement observés chez les nouveau-nés , commencent progressivement à évoluer vers une insuffisance respiratoire et cardiaque, caractérisée par une faible prise de poids, un gonflement et un essoufflement;
  • L'enfant se fatigue très vite;
  • Le bébé baisse sa poitrine pour se reposer et de la sueur apparaît sur sa lèvre supérieure;
  • Lors d'un examen par un pédiatre, des symptômes tels que , tels que des souffles cardiaques sont révélés. Dans une telle situation, il est obligatoire de subir un ECG et de consulter un cardiologue.

Processus de clarification et de diagnostic

Maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Si un enfant soupçonne un défaut de la structure du cœur, il est envoyé d'urgence à un rendez-vous avec un cardiologue ou immédiatement à un centre de chirurgie cardiaque. Ses employés vérifient à nouveau tous les symptômes et les identifient avec tous les types de CHD, évaluent la nature du pouls et de la pression artérielle, étudient l'état de tous les systèmes et organes, mènent des études et analyses appropriées.

Si le défaut soulève des doutes, le bébé devra subir un cathétérisme - l'introduction d'une sonde à travers les vaisseaux.

Les parents eux-mêmes sont souvent mécontents du fait que la pathologie n'a pas été établie au stade de la gestation, quand il était possible de prendre la décision d'interrompre la grossesse.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cette situation:

  • personnel non professionnel de la clinique prénatale;
  • imperfection de l'équipement utilisé pour la recherche standard et planifiée;
  • caractéristiques structurelles naturelles du cœur et des vaisseaux sanguins du fœtus, qui font qu'il est difficile de voir la présence d'une anomalie.

Remèdes possibles

Le traitement radical d'une malformation cardiaque retrouvée chez le nouveau-né , consiste uniquement en une intervention chirurgicale, car la pharmacothérapie ne permet que de soulager l'intensité des symptômes et d'améliorer temporairement la qualité de vie d'une petite personne.

Habituellement, les médicaments sont utilisés pour préparer le corps de l'enfant à des abus chirurgicaux ultérieurs.

Des opérations de type ouvert sont effectuées si un traitement de défauts graves du type combiné est nécessaire, lorsqu'une grande quantité de chirurgie doit être effectuée immédiatement.

Ces procédures sont attribuées:

  • les patients dont l'état de santé leur permet d'attendre leur tour pour une intervention chirurgicale, qui peut durer un an ou plus;
  • les enfants qui doivent corriger le défaut dans les six prochains mois;
  • pour les patients nécessitant un traitement de deux semaines au maximum;
  • Les enfants atteints d'une maladie coronarienne grave qui risquent de mourir dans les 12 à 24 heures suivantes.

C'est regrettable, mais il y a des enfants qui dès la naissance n'ont qu'un seul ventricule, pas de septum cardiaquesi les valves sont sous-développées. Ces bébés ne peuvent compter que sur des interventions palliatives, qui améliorent temporairement leur santé.

Dans le cas où des malformations cardiaques mineures sont observées, les médecins recommandent aux parents d'adhérer à la tactique d'attente. Par exemple, un canal artériel complètement ouvert est tout à fait capable de se refermer de lui-même plusieurs mois après la naissance du bébé.

Et une anomalie telle que la valve aortique à deux cuspides ne montre pas du tout sa présence, ce qui rejette complètement la nécessité d'une intervention médicamenteuse ou chirurgicale.

Quel est le risque d'une telle maladie?

Les conséquences d'une cardiopathie congénitale chez les nouveau-nés peuvent être les plus graves s'ils ne sont pas diagnostiqués et traités à temps.

Sinon, il y a toutes les chances que l'enfant puisse vivre une vie normale uniquement en visitant périodiquement un cardiologue et en effectuant des examens préventifs.

Il est probable que pour que les conséquences des opérations transférées ne se fassent plus sentir, vous devrez habituer l'héritier à la nécessité d'exercer une activité physique réalisable, de sortir beaucoup, de manger des aliments enrichis et d'éviter dépendance à l'alcool, aux sucreries et au tabac.

L'Insuffisance Cardiaque chez l'enfant Retrouvez nous sur www.giccardio.fr

Post précédent Simple et délicieux: apprendre à cuisiner une délicieuse soupe avec des saucisses
Prochain article Causes d'une éruption cutanée sur le fond d'un enfant, moyens de se débarrasser du problème, prévention