J’ai des kystes sur les ovaires, c’est grave ? Gynécologie

Kyste ovarien fonctionnel

Un kyste ovarien fonctionnel est un problème gynécologique courant qui disparaîtra de lui-même dans la plupart des cas. Étonnamment, de nombreuses femmes ne savent pas qu’elles y sont exposées.

Kyste ovarien fonctionnel

Traduit du grec, ce mot effrayant que chaque femme a peur d'entendre signifie une bulle ou un sac. En fait, cela caractérise complètement le phénomène douloureux. Un kyste est un néoplasme sous la forme d'une vessie remplie de contenu liquide ou semi-liquide. Se formant dans les ovaires, il augmente son volume plusieurs fois.

Parmi tous les types de kystes ovariens, fonctionnels (ils sont également appelés folliculaires ou ordinaires) sont les plus courants. Et comme déjà mentionné, dans la plupart des cas, ils ne nécessitent pas d'intervention médicale ou chirurgicale. Bien que, comme toute maladie, elle doive être diagnostiquée et surveillée par des médecins.

Contenu de l'article

Maladie ou norme?

La question se pose souvent: si elle se produit si souvent et passe d'elle-même, peut-elle la déclarer la norme et ne pas s'en soucier? Mais même si cela peut apparaître chez une femme en parfaite santé, tout le monde n'y est toujours pas sensible, ce qui signifie qu'il devrait toujours être considéré comme une maladie.

La fonction de reproduction est inhérente à l'homme et à la femme par nature. Nous n'analyserons pas comment cela se produit chez les hommes, nous nous intéressons maintenant au système reproducteur féminin.

Lorsqu'une femme est en bonne santé, tout se passe comme suit:

  • une fois par mois dans le follicule - une sorte de vessie, l'œuf mûrit;
  • le 14-15ème jour, la vessie éclate et l'œuf quitte la trompe de Fallope - c'est ce qu'on appelle l'ovulation;
  • si l'ovule rencontre le sperme, une grossesse survient;
  • sinon, dans un autre 12-14 jours, la menstruation survient;
  • et un nouvel œuf mûrit dans une nouvelle bulle.

En cas d'apparition d'un kyste, le follicule n'éclate pas à temps et l'ovulation ne se produit pas. Pendant ce temps, la bulle continue de se développer et de grandir, se remplissant de liquide. Les raisons du dysfonctionnement des ovaires et de la formation d'un kyste fonctionnel, les médecins ne peuvent pas dire avec certitude, mais blâment traditionnellement les poussées hormonales.

Dans le même temps, un kyste ovarien fonctionnel ne donne pas de symptômes évidents. FUne femme vit tranquillement, sans même se douter que quelque chose ne va pas dans son corps. Ce n'est que parfois que la formation provoque des sensations de traction désagréables dans le bas de l'abdomen et perturbe le cycle menstruel.

Par conséquent, avec un retard de la menstruation, le développement d'un kyste ovarien fonctionnel peut être suspecté. Le plus souvent, la présence de ce problème est découverte par accident: lors d'une échographie planifiée ou lors du traitement d'un autre problème gynécologique.

Litige médical: va-t-il disparaître ou guérir?

Puisqu'un kyste ovarien fonctionnel ne constitue pas une menace significative pour la santé, la question est de savoir s'il faut le traiter ou attendre qu'il passe par lui-même, les médecins divisent approximativement la moitié en milieu. En même temps, chacun apporte ses propres arguments. Certaines personnes pensent qu'il n'y a pas besoin de guérir.

L'observation habituelle d'une femme pendant ses règles et l'échographie répétée un mois après la détection de la formation suffit. D'autres soutiennent que ne pas traiter est lourd de conséquences. En effet, même à partir de l'image de l'échographie, tous les spécialistes ne peuvent pas dire avec certitude qu'il s'agit d'un néoplasme fonctionnel normal, et pas d'autre chose, comme cela se produit dans quatre-vingt-dix pour cent sur cent.

Et qu'en est-il des dix pour cent restants? Dans d'autres cas, cela peut être n'importe quoi, des cancers à d'autres types de kystes menant à l'infertilité et aux saignements.

Et pourtant, chaque médecin est simplement obligé de prescrire un réexamen. Elle survient généralement dans un mois, le 5 au 7 jour après le début des règles. Et puis tout dépend des résultats. Si la dynamique est positive - le néoplasme a disparu ou a diminué de taille, alors vous n'avez pas à vous inquiéter. Et si les dimensions sont identiques, ou si la bulle a augmenté en taille, un examen supplémentaire ne peut être évité.

Cet examen comprend des tests obligatoires, ainsi qu'une prise de sang pour l'oncologie et un rendez-vous avec un endocrinologue pour rechercher des troubles hormonaux.

Inconvénient supplémentaire

Il existe une autre complication à laquelle un néoplasme fonctionnel peut entraîner, surtout s'il a atteint une taille importante. Par exemple, il peut se tordre ou se casser. Ceci est accompagné de douleurs abdominales, de fièvre et de saignements. Alors l'intervention des médecins ne peut être évitée.

Parfois, lorsque le néoplasme est douloureux, pendant la période d'observation, des analgésiques peuvent être prescrits. Naturellement, l'exercice physique actif et les rapports sexuels sont interdits. Les kystes fonctionnels sont traités avec des hormones.

Ils devraient supprimer l'hormone folliculo-stimulante et inhiber la fonction de maturation des ovocytes. Un tel traitement dure jusqu'à six mois. S'il n'a pas porté ses fruits ou si le néoplasme est trop gros, les médecins décident de l'enlever.

L'élimination se fait par laparoscopie, avec le prélèvement simultané de matériel pour l'examen des cellules cancéreuses. Parfois, si le patient est trop jeuneode, la laparoscopie est remplacée par une ponction. Dans ce cas, au lieu du liquide pompé, de l'alcool est introduit dans la cavité de la bulle pour arrêter davantage la formation de kystes.

Comment éviter les kystes?

Les recommandations de prévention sont les plus générales, car les causes et la nature du comportement incorrect d'un œuf mature n'ont pas été clarifiées. Fondamentalement, ils recommandent de mener une vie complètement saine. Moins de stress, d'alcool, de cigarettes et plus de légumes, de sport et de bon sommeil, et il est alors possible qu'un phénomène tel qu'un kyste ovarien fonctionnel reste une maladie inconnue pour vous. Bien qu'il n'y ait pas de garantie à 100%.

Quant aux femmes qui sont régulièrement sensibles à une telle maladie, il est conseillé de boire un cours de contraceptifs, ce qui peut affecter positivement le fonctionnement du système reproducteur.

Grossesse avec kyste ovarien fonctionnel

Je dois dire que c'est tout à fait possible. Une bulle peut s'être formée avant que la femme ne tombe enceinte. Et un échec hormonal aurait pu se produire, dans lequel le deuxième ovaire a ovulé. Dans ce cas, la femme doit être sous surveillance médicale constante, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse.

De plus, si le néoplasme n'a pas disparu, comme c'est souvent le cas, ou si sa taille dépasse dix centimètres, alors, malgré la menace de fausse couche, une décision est prise concernant l'opération. Sinon, le kyste menace de complications pour la santé future de l'enfant et de la femme enceinte, ainsi que du fait que les appendices du néoplasme peuvent bloquer le canal génital. La durée optimale de la laparoscopie est de 16 à 18 semaines de grossesse.

En conclusion, je tiens à souligner que pour toute déviation de la santé des femmes que vous constatez, ou des symptômes tels que des règles retardées ou des douleurs dans le bas de l'abdomen, il est toujours préférable de consulter un médecin et d'être examiné.

Et même si vous avez un kyste ovarien fonctionnel, ce n'est pas une raison de désespérer. Gardez une attitude positive - c'est le remède principal de toute maladie à tout moment, et vous vous rétablirez certainement!

KYSTE OVARIEN DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

Post précédent Sauce de poisson frit: les meilleures recettes
Prochain article Huile de vison: composition, propriétés utiles, application et contre-indications