Hystérectomie : techniques et méthodes - Allô Docteurs

Conisation du col de l'utérus: modes d'administration, indications et conséquences

La conisation du col de l'utérus est une procédure qui consiste à retirer une partie de la membrane muqueuse de la partie en forme de cône du col de l'utérus. Il est réalisé à des fins diagnostiques ou thérapeutiques en cas de suspicion d'érosion, de dysplasie du col de l'utérus ou de développement de néoplasmes utérins de toute nature.

La conisation du col de l'utérus n'est pas l'opération la plus difficile et la plus traumatisante, elle a donc lieu dans un hôpital de jour, si nécessaire, une anesthésie locale est utilisée. Il existe différentes manières d'effectuer cette opération, la plus préférée étant la conisation par ondes radio. La guérison complète se produit en 2-3 semaines. En règle générale, la conisation du col de l'utérus correctement effectuée n'a aucun effet sur la grossesse future et la réussite de l'accouchement.

Contenu de l'article

Quelle est la procédure

Par le nom même de l'opération, vous pouvez comprendre son essence: une partie en forme de cône est retirée du col de l'utérus. Dans ce cas, une large section inférieure de la membrane muqueuse capture la partie affectée du vagin et la plus étroite est dirigée vers le canal cervical. La conisation peut être mise en évidence dans deux cas: avec des pathologies de l'utérus ou aux fins de leur diagnostic.

Les indications pour diriger sont les suivantes:

  • Dysplasie utérine de grade 2-3;
  • modifications du tissu épithélial à la surface du col de l'utérus, s'étendant également dans le vagin.

Une fois les zones touchées retirées, les tissus doivent être examinés. L'objectif est de confirmer ou de nier les néoplasmes malins du col de l'utérus.

Contre-indications à la procédure

Bien que la conisation du col de l'utérus ne soit pas considérée comme difficile, il y a des cas où il est fortement déconseillé de le faire.

Cela comprend:

Conisation du col de l'utérus: modes d'administration, indications et conséquences
  • cancer de l'utérus confirmé;
  • maladies inflammatoires et infectieuses aiguës du système urinaire-reproducteur chez une femme ou d'autres organes du petit bassin;
  • grossesse ou allaitement;
  • toute maladie chronique au stade aigu.

Dans ce cas, les néoplasmes malins confirmés histologiquement sont une contre-indication absolue, tandis qu'après élimination du stade aigu des maladies des organes internes, une conisation peut être effectuée.

Méthodes de fonctionnement

En gynécologie moderne, il existe plusieurs méthodes de conisation. Lequel choisir n'est pas seulement le patient qui décide, guidé par ses capacités et préférences financières. Certaines méthodes de conduite peuvent être contre-indiquées pour une raison ou une autre, il est donc raisonnable de toujours écouter les recommandations du médecin.

Méthodes utilisées aujourd'hui pour la conisation:

  1. Chirurgie classique à l'aide d'un scalpel.
  2. Laser, à l'aide d'un scalpel laser.
  3. Électroconisation.
  4. Electro-excision en boucle.
  5. Conisation des ondes radio.

Quelle que soit la méthode choisie, il est recommandé d'effectuer l'opération dans les 3-5 premiers jours après la fin des saignements menstruels. La durée de l'opération ne dépasse pas un quart d'heure. L'anesthésie locale est généralement utilisée - le patient reçoit une injection d'anesthésique directement dans le col de l'utérus. Mais une anesthésie générale est également possible.

L'électroconisation et l'ablation d'une partie de la membrane muqueuse au moyen d'un scalpel chirurgical sont des méthodes dépassées qui ne sont pratiquement plus utilisées aujourd'hui. La principale raison du refus de procéder à l'opération de cette manière est la formation de cicatrices rugueuses sur le col de l'utérus après l'intervention. Cela représente la plus grande menace pour les femmes nullipares, car des bosses sur le col de l'utérus peuvent perturber le déroulement normal de la grossesse et du travail complet.

Aussi, après conisation du col de l'utérus de manière classique à l'aide d'un scalpel, dans plus de 50% des cas, il y a des saignements longs et abondants. La conisation laser est beaucoup plus sûre et plus pratique. Mais en raison de son coût plutôt élevé, cette méthode n'est pas la plus populaire, de nombreux patients ne peuvent tout simplement pas se le permettre.

Le choix optimal est la conisation des ondes radio. Pour réaliser l'opération de cette manière, des appareils Surgitron ou Fotek sont utilisés. Une onde radio est focalisée sur la zone touchée, ce qui garantit l'exclusion complète des traumatismes des tissus sains adjacents. Les saignements après la conisation des ondes radio sont également totalement exclus.

La guérison est beaucoup plus rapide et plus fluide qu'après d'autres méthodes. Il n'y a pratiquement pas de cas d'infection tissulaire, le corps de la femme se rétablit très rapidement et quelques semaines après l'opération, la patiente peut reprendre sa vie normale.

Mais la méthode la plus préférée aujourd'hui est l'électroexcision en boucle. C'est lui qui est pratiqué dans les meilleures et les plus modernes cliniques et qui est recommandé aux patients de tout âge, à la fois à des fins thérapeutiques et diagnostiques.

Comment s'effectue l'électro-excision en boucle

Lors d'une opération utilisant cette méthode, le prélèvement des tissus affectés est effectué à l'aide d'une boucle de fil fin et une partie du canal cervical est également capturée. De cette manière, le tissu peut être retiré sans l'endommager.et la destruction - c'est très important si vous devez envoyer après l'épithélium pour un examen histologique.

Autres avantages - les saignements et la douleur avec cette technique sont minimes, la guérison se produit très rapidement, car les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses endommagés subissent une coagulation après l'intervention. La gale se forme en quelques heures, et après quelques jours, la gale part en toute sécurité sans laisser de cicatrices par la suite.

Que se passe-t-il après l'opération

L'opération est toujours réalisée sous anesthésie locale ou générale. Mais une fois que l'effet de l'anesthésie s'est dissipé, une femme peut ressentir de la douleur pendant plusieurs jours, comme pendant ses règles.

Conisation du col de l'utérus: modes d'administration, indications et conséquences

Si la douleur est très intense, vous pouvez prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens à la posologie appropriée. Par exemple, l'ibuprofène ou le diclofénac.

Il peut y avoir un écoulement du col de l'utérus, rappelant la menstruation, généralement peu abondant, parfois avec une odeur désagréable.

La décharge dure jusqu'à 21 jours, elle est considérée comme un événement naturel qui ne nécessite pas de traitement spécifique.


Pendant 28 jours après l'opération (c'est la durée de la période de récupération complète et de la guérison des tissus):

  • utilisez des tampons d'hygiène;
  • visitez un sauna ou un bain;
  • faire des douches vaginales;
  • soulever des poids;
  • faire du sport ou faire un travail physique intense;
  • prenez un bain chaud.

Tout contact sexuel est catégoriquement contre-indiqué pendant la période de guérison. Une fois les premières règles passées, il n'y a aucun obstacle à la grossesse.

Complications possibles après conisation du col de l'utérus

Si l'opération a été effectuée dans une clinique digne de confiance par un médecin qualifié, les complications ultérieures ne se produisent généralement pas et la guérison se déroule assez rapidement. Mais parfois, ils peuvent survenir, le plus souvent en raison du non-respect des instructions du médecin après l'intervention.

Ceux-ci incluent:

  • saignement;
  • infection de la plaie;
  • rétrécissement du canal utérin;
  • une diminution de la capacité d'obturation du col de l'utérus, ce qui entraîne une fausse couche pendant la grossesse.

Cela ne signifie pas qu'après la conisation du col de l'utérus, la femme n'a aucun espoir de grossesse, la procédure n'affecte en aucun cas les capacités reproductives de la patiente. Mais les cicatrices sur le col de l'utérus, si elles sont utilisées avec la méthode d'électroconisation, peuvent rendre difficile l'ouverture pendant l'accouchement.

L'insuffisance cervicale se développe très rarement après la procédure. Dans le même temps, une femme ne peut pas porter un enfant à terme, la grossesse est difficile, car le col de l'utérus à mesure que le fœtus grandit s'ouvre prématurément et ne peut pas le retenir - une naissance prématurée se produit.

Complications comme obilin, écoulement prolongé et infections ne sont pratiquement pas observés après l'intervention aujourd'hui.

La conisation du col de l'utérus est une opération peu traumatisante et dans la plupart des cas totalement sûre, qui est réalisée à la fois à des fins thérapeutiques et diagnostiques.

Comment réaliser des tests de dépistage pour le cancer du col de l’utérus

Post précédent Comment étirer ses chaussures à la maison?
Prochain article Perdre du poids après l'accouchement: exercices avec un bébé dans les bras