J’ai mal au sein, cela peut-il être le signe d’une maladie ? Gynécologie

Frissons pendant la grossesse: y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Attendre la naissance de votre bébé est le moment le plus merveilleux pour chaque femme. Cependant, cette période peut apporter beaucoup d'anxiété à la femme enceinte, notamment lors de la première naissance. Les frissons en début de grossesse sont l'un des symptômes les plus courants. C'est lui qui peut devenir le signe le plus sûr du début de la conception avant même de prêter attention au retard du cycle menstruel. Mais les frissons dans les premières semaines sont-ils toujours normaux et quand sonner l'alarme?

Contenu de l'article

Frissons en début de grossesse

Chaque corps féminin réagit à sa manière à la fécondation réussie d'un ovule. Certains peuvent ressentir une exacerbation des maladies chroniques, tandis que d'autres peuvent souffrir de nausées. Et surtout les femmes impressionnables ressentent la plus forte anxiété, atteignant parfois la névrose.

Frissons pendant la grossesse: y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Mais parfois, il y a une sensation de frissons sévères, accompagnée de faiblesse, de malaise général et même d'une augmentation de la température corporelle. Souvent, ces symptômes sont pris par la femme enceinte pour l'apparition d'un rhume. En fait, c'est peut-être un signal des premières semaines de grossesse.

Pourquoi la nouvelle conception provoque-t-elle des frissons? Pour comprendre cela, vous devez savoir que la température à laquelle la formation et la croissance ultérieure de l'ovule peuvent se produire doit être d'au moins 37 °. C'est pourquoi vous pouvez vous informer sur l'approche de l'ovulation par le fait que la température basale a augmenté, ce qui est fourni par la progestérone - la principale hormone pour une conception réussie. En raison de l'augmentation rapide de la concentration de cet oligo-élément dans le sang, qui s'accompagne d'une augmentation de la température basale, des frissons se font sentir en début de grossesse.

C'est pourquoi, ayant ressenti de tels signes, il ne faut pas se précipiter pour prendre des médicaments contre le rhume. Si les frissons apparaissent en raison du début de la conception, cela disparaîtra après 2-3 semaines, au cours desquelles la température basale diminuera.

Un autre facteur qui peut provoquer des frissons au cours du premier trimestre de la grossesse est un manque important d'oligo-éléments et de vitamines essentiels. Dans ce cas, vous devez les remplir, après quoi vous pouvez en toute sécurité oublier les sensations désagréables.

Mais, malheureusement, il arrive souvent que les frissons pendant la grossesse soient un signe alarmant de la présence d'une maladiequi peuvent perturber le bon développement du fœtus.

Frissons pendant la grossesse comme signe de maladie

Frissons pendant la grossesse: y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Le plus souvent, un frisson signifie l'apparition d'une maladie, à la fois froide et virale. Et même si la conception est confirmée, il n'est pas nécessaire de la risquer. Appelez une ambulance ou rendez-vous vous-même à la clinique pour exclure la présence d'une maladie.

N'oubliez pas que toute maladie, quelle que soit sa gravité, peut nuire au développement du bébé à naître. Ceci est particulièrement dangereux dans les premières semaines après la conception.

Signes par lesquels vous pouvez suspecter l'apparition de la maladie au tout début de la naissance d'un enfant:

  • une augmentation de la marque du thermomètre de plus de 37◦ est un premier symptôme du développement d'une pathologie infectieuse ou virale;
  • mictions fréquentes, des douleurs dans le bas de l'abdomen indiquent la présence d'un processus inflammatoire nécessitant une intervention médicale;
  • L'augmentation de la pression artérielle provoque également des frissons. Dans ce cas, il est urgent de prendre des mesures pour le normaliser, car une augmentation prolongée peut être dangereuse pour le bébé à naître.

Ainsi, les frissons en tant que signe de grossesse peuvent être accompagnés d'autres symptômes désagréables. Par conséquent, il est extrêmement important d'être attentif à votre santé et d'agir au moindre soupçon de survenue de la maladie.

frissons pendant la grossesse comme signal d'arrêt du développement de l'embryon

Il est possible qu'à certains moments, les frissons indiquent la présence de problèmes graves dans le développement du fœtus. L'une d'elles est une grossesse gelée, qui peut être suspectée si des frissons sont présents en fin de grossesse.

Vous pouvez déterminer indépendamment une telle pathologie par les signaux suivants:

  • cessation des nausées présentes dans les premières semaines;
  • arrêt du processus d'élargissement des glandes mammaires;
  • diminution de la température basale.
Frissons pendant la grossesse: y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Pesez ces signes peuvent être remarqués assez tôt - quelques jours après le gel du fœtus. Mais si une femme a manqué de tels symptômes, à une date ultérieure, après environ 1 à 2 semaines, le froid lui-même apparaît à la suite d'une intoxication du corps. Le processus est souvent accompagné d'écoulement sanglant.

Il est nécessaire de surveiller de près l'évolution de la grossesse dès les premiers stades et si des signaux d'alarme apparaissent à n'importe quelle semaine de grossesse, consultez immédiatement un médecin.

Nausées et frissons comme menace de fausse couche

Si une femme ne présente pas les symptômes énumérés ci-dessus, des frissons au cours d'une semaine peuvent être causés par un certain nombre de raisons pouvant conduire à un avortement.

  1. Manque d'oligo-éléments d'une importance vitale pour le moment. Si vous soupçonnez un tel problème, vous devez passer certainse analyses qui seront prescrites par un spécialiste. Sur la base de leurs résultats, vous pouvez déterminer si les indicateurs correspondent à la semaine de grossesse en cours et, si nécessaire, prescrire un traitement médicamenteux.
  2. Des frissons sans fièvre pendant la grossesse, quelle que soit la semaine, peuvent indiquer une dystonie végétative-vasculaire de la femme enceinte. Ce problème peut être présent à la fois avant la conception et apparaître aux tout premiers stades. Une consultation spécialisée aidera à déterminer la gravité du problème et la nécessité d'un traitement.
  3. L'augmentation de la pression artérielle peut également provoquer des frissons et menacer une fausse couche à n'importe quelle semaine de grossesse. C'est pourquoi il est très important de suivre de près l'évolution des valeurs de pression tout au long de la période de naissance d'un bébé.

Frissons à 6 semaines de grossesse

Le premier trimestre est considéré comme le plus dangereux. Après tout, c'est aux premiers stades que les bases sont posées pour la formation correcte de l'enfant à naître. La croissance la plus rapide se produit au cours de la 6e semaine de grossesse, ce qui est considéré comme dangereux.

À ce stade, le risque de menace de fausse couche est suffisamment élevé.Par conséquent, lorsque des frissons apparaissent, vous devez surveiller attentivement la présence d'autres symptômes:

  • sensation de pression sur la zone rectale;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • repérage.
Frissons pendant la grossesse: y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Si au moins l'un des symptômes énumérés apparaît, vous devez consulter d'urgence votre médecin. Si toutes les mesures sont prises à temps et que cette semaine se termine en toute sécurité, les chances de bon développement de la grossesse et de la naissance d'un bébé en bonne santé augmenteront considérablement.

Ainsi, les frissons en eux-mêmes dans les premières semaines de gestation ne sont généralement pas dangereux. Cependant, vous devez surveiller attentivement toute manifestation d'autres symptômes dangereux susceptibles de provoquer une menace pour un enfant à naître.

Une visite opportune chez un spécialiste peut devenir le principal facteur pour sauver la vie d'un bébé. Par conséquent, vous ne devez pas faire preuve d'une insouciance excessive, reporter une visite chez le médecin et plus encore vous auto-traiter. Prendre soin de vous, des visites régulières chez le gynécologue et une étude attentive de tous les changements dans votre propre corps sont la clé du succès de la mise bas et de la naissance d'un enfant en bonne santé.

10 Signes Qui Indiquent Que Tes Reins ne Fonctionnent Pas Correctement

Post précédent Que faire si votre mari commence à vous ennuyer?
Prochain article Que peut-on faire des emballages de bonbons?