Cardiopathie congénitale: symptômes et traitements | Dr. Hanane KAMOUM | الدكتورة حنان كموم

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement

Les malformations cardiaques aortiques sont des pathologies provoquées par une violation de la structure ou du fonctionnement de la valve mitrale. Ils se manifestent sous la forme d'une insuffisance aortique (mitrale) (fermeture partielle de l'aorte avec une valve mitrale), d'une sténose (rétrécissement de l'ouverture aortique) et d'une combinaison de sténose et d'insuffisance (combinées - une combinaison de fermeture partielle des feuillets valvulaires et de rétrécissement de l'ouverture aortique).

De telles pathologies peuvent être détectées au premier jour de la vie ou se développer plus tard sous l'influence d'autres maladies. Ils peuvent entraîner des dysfonctionnements d'autres systèmes corporels et des troubles de l'hémodynamique.

Contenu de l'article

Défaut aortique sous forme d'insuffisance de l'artère principale du cœur

La pathologie consiste en la fermeture partielle des feuillets valvulaires. En conséquence, une partie du sang retourne dans le ventricule gauche, ce qui provoque son étirement et son usure. La violation de l'hémodynamique conduit à la stagnation du sang dans les vaisseaux des poumons.

Les raisons de ce type de cardiopathie aortique

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement

La pathologie est congénitale et acquise. Avec congénitale, l'une des valves est absente ou dystrophie, différentes tailles de valves, trous dans l'une d'elles. La maladie peut ne pas être détectée dans la petite enfance, mais à l'avenir, elle se manifestera certainement.

L'insuffisance aortique acquise peut être déclenchée par des maladies infectieuses (pneumonie, amygdalite, septicémie, syphilis). Les microbes affectent souvent l'endocarde. Cela conduit à la prolifération du tissu conjonctif, à la déformation et à la fermeture incomplète de ses valves.

De plus, les maladies auto-immunes (rhumatismes, lupus érythémateux) peuvent être un facteur de provocation. Les pathologies de ce type provoquent la prolifération du tissu conjonctif, ce qui entraîne les conséquences ci-dessus.

Parfois, une insuffisance aortique survient en raison d'une hypertension, de modifications athérosclérotiques de l'aorte, d'une calcification de la valve, d'un accident vasculaire cérébral au cœur, d'une expansion de la racine aortique (modifications liées à l'âge)... Les raisons énumérées peuvent également entraîner la rupture des valves, qui s'accompagne d'une détérioration rapide de la santé.

Symptômes et traitement de la maladie cardiaque aortique (insuffisance cardiaque)

Parfois, la maladie ne se manifeste pas pendant des décennies, mais lorsque les capacités compensatoires de l'organe se détériorent, les conditions suivantes apparaissent:

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement
  1. Étourdissements lors du changement de position du corps;
  2. Sentiment de battement de cœur;
  3. Maux de tête lancinants;
  4. Sensation de pulsation dans les gros vaisseaux;
  5. Douleur au cœur;
  6. Fatigue;
  7. Essoufflement lors d'un effort minimal;
  8. Acouphènes;
  9. Gonflement des pieds;
  10. Confusion, évanouissement;
  11. Lourdeur dans l'hypocondre droit.

Lors de l'examen, le médecin détermine la pâleur de la peau, la tachycardie, la différence entre les pressions, la pulsation de la luette et des amygdales, la bosse cardiaque, les bruits lors de la contraction ventriculaire, l'élargissement du cœur.

Pour confirmer le diagnostic, des études supplémentaires sont prescrites, notamment: ECG, phonocardiographie, échocardiographie, Doppler, radiographie.

Les premier et deuxième stades d'échec ne nécessitent pas de traitement thérapeutique / cardiologique spécifique. Il est nécessaire d'effectuer régulièrement des échographies et des ECG, pour changer le mode de vie. Les troisième et quatrième stades de la maladie nécessitent des médicaments. Des médicaments tels que les antagonistes du calcium, les diurétiques, les vasodilatateurs, les bêtabloquants, les glycosides cardiaques sont prescrits.

L'intervention chirurgicale est utilisée pour la pathologie congénitale lorsque le patient atteint l'âge de 30 ans ou en cas de forte détérioration de l'état. Avec une maladie acquise, le moment de l'opération dépend de la gravité des changements pathologiques. L'indication de la chirurgie est une détérioration significative de la fonction du ventricule gauche, son augmentation est de plus de 6 cm, une détérioration de la santé et un flux de retour de 25% du sang, un retour de plus de 50%.

Options de fonctionnement:

  • contre-pulsation intra-aortique du ballon - réalisée avec une légère déformation des valves, le débit sanguin ne dépasse pas 30%;
  • Implantation valvulaire - en cas de modifications importantes, jusqu'à 60% du sang est injecté, des valvules artificielles en métal et en silicone sont utilisées.

Sténose mitrale

La pathologie s'accompagne d'un rétrécissement de l'orifice de la lumière aortique, ce qui conduit à un écoulement incomplet du sang du ventricule. En conséquence, la taille du cœur augmente, la pression artérielle augmente, une personne souffre d'évanouissements et d'insuffisance cardiaque.

Causes de la sténose aortique

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement

La pathologie, comme la précédente, est congénitale et acquise.

Le premier s'accompagne de la présence d'un coussin de fibres musculaires au-dessus de la valve aortique; la présence d'une ou deux valves seulement; la présence d'une membrane avec un trou sous la valve.

Cette forme de maladie peut ne pas apparaîtrese produisent dans la petite enfance, mais devient plus tard plus prononcée.

La sténose acquise se produit avec des maladies infectieuses qui entraînent une endocardite, des pathologies auto-immunes et des changements liés à l'âge.

Autrement dit, les raisons sont presque identiques, comme dans le cas d'une insuffisance aortique.

Symptômes de la sténose aortique

La maladie est caractérisée par une évolution asymptomatique dans les premiers stades.

Lorsque l'écart entre la valve et l'aorte devient plus grand, la personne présente les symptômes suivants:

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement
  1. sensation de lourdeur dans la poitrine;
  2. Essoufflement en position couchée et après l'effort;
  3. Douleur au cœur;
  4. Faiblesse, étourdissements, évanouissements;
  5. Fatigue, toux nocturne;
  6. Gonflement des pieds;
  7. Peau pâle;
  8. Bradycardie;
  9. Pouls faible;
  10. Murmure du flux sanguin dans la valve aortique;
  11. Son de fermeture de soupape indistinct.

Le processus de diagnostic comprend l'ECG, la radiographie, l'échographie Doppler, l'échocardiographie transthoracique et transoesophagienne et, si nécessaire, le cathétérisme cardiaque.

Dans les premiers stades, le traitement consiste à prescrire des médicaments qui améliorent l'apport d'oxygène au myocarde, en normalisant le rythme et la pression. Le complexe de thérapie, en règle générale, comprend des antiangiaux, des diurétiques et des antibiotiques.

Si l'essoufflement et la faiblesse augmentent, une intervention chirurgicale est indiquée. La chirurgie est nécessaire pour les sténoses modérées à sévères. Une contre-indication à sa mise en œuvre est la présence d'un certain nombre de pathologies concomitantes et l'âge du patient supérieur à 70 ans.

Dans l'enfance, la valvuloplastie aortique par ballonnet est plus souvent pratiquée. Cette opération est peu invasive. Elle est également réalisée jusqu'à 25 ans et en présence de contre-indications au remplacement valvulaire chez les patients plus âgés. L'inconvénient de cette méthode est la possibilité de rétrécir à nouveau la lumière aortique. Comme pour la régurgitation aortique, l'implantation valvulaire est possible pour la sténose.

Cardiopathie aortique combinée (combinée)

Cette pathologie est une lésion des deux valvules - mitrale et aortique. Elle se manifeste par une sténose de l'un et une insuffisance de l'autre, ou double sténose. La cardiopathie mitrale-aortique se manifeste par une cyanose, des palpitations, une dyspnée, des interruptions du rythme, des douleurs angiotiques, une hémoptysie. Le diagnostic implique l'ECG, l'échocardiographie, la radiographie. Peut appliquer un traitement chirurgical - remplacement valvulaire, correction d'épargne valvulaire, commissurotomie.

Cardiopathie aortique concomitante: causes et symptômes

Cardiopathie aortique: causes, symptômes, traitement

Presque toujours, la maladie a une étiologie rhumatismale, associée à une myocardite ou une endocardite. Se produit parfois après une endocardite septique ou une athérosclérose.

Un défaut avec une prédominance de sténose mitrale s'accompagne detachycardie, arythmie, essoufflement, hémoptysie (congestion), hypertension pulmonaire.

Avec une prédominance de sténose aortique, le patient souffre d'une fatigue accrue, d'une faiblesse musculaire, de palpitations, d'angine de poitrine, d'asthme cardiaque.

Avec une prédominance d'insuffisance aortique, des étourdissements, des maux de tête, des troubles visuels temporaires, des évanouissements, une hypotension artérielle se produisent. Avec la dominance de l'insuffisance mitrale, un essoufflement, des palpitations, une fibrillation auriculaire, des douleurs angineuses, une acrocyanose, une toux avec hémoptysie se produisent.

Le traitement conservateur comprend les glycosides cardiaques, les antiarythmiques, les anticoagulants, les diurétiques, les antagonistes du calcium, les vasodilatateurs périphériques, l'oxygénothérapie, la thérapie par l'exercice. Si nécessaire, une opération est réalisée dont la version dépend des paramètres hémodynamiques et du degré de limitation de la mobilité valvulaire.

Soyez en bonne santé et ne négligez pas les recommandations des experts!

Santé - Maladies des valves cardiaques : les prévenir et les soigner à temps !

Post précédent Pourquoi les côtes font-elles parfois mal pendant la grossesse?
Prochain article Rose lichen